Actualité

Bakel : Le MET condamne fermement l’attaque de Ballou

Le Mouvement pour l’Emergence de nos Terroirs, MET, apprend avec une profonde consternation l’horrible attaque à mains armées contre un boutiquier mauritanien installé dans la commune de Ballou, département de Bakel. Le bilan de l’attaque est soldé par une perte en vie humaine, deux blessés et des pertes d’effets personnels.

image

Dimanche 30 avril 2017 aux environs de 22h30, cinq hommes cagoulés, gantés et munis d’armes de poing  (kalachnikov) à bord de motos, ont fait irruption dans la commune de Ballou. Arrivés à l’endroit ciblé, soudainement, ils ont forcé l’entrée d’une boutique d’alimentation générale tenue par un commerçant mauritanien.

Sous la menace de leurs armes, certains des cambrioleurs s’emparent du coffre de la boutique pendant que d’autres faisaient le guet à l’extérieur. Constatant la présence humaine chez les voisins, les assaillants sont pris par la panique et n’ont pas hésité d’ouvrir le feu en touchant mortellement le jeune garçon, Mamadou SAKHO dit Bagueye, d’une vingtaine d’années dans sa maison qui abrite la boutique et blessant deux autres personnes, dont une grièvement atteinte. Aussitôt, les malfaiteurs ont pris la fuite à bord de leurs engins garés un peu plus loin en emportant avec eux un butin estimé à deux millions de francs cfa et des effets personnels du boutiquier.

Le corps de la victime a été évacué à l’hôpital régional de Tambacounda pour une autopsie, tandis les deux blessés sont admis au district sanitaire de Bakel.

Cet événement malheureux rappelle celui de 1999, où l’émigré Mamoudou SIDIBE, venant de France pour passer paisiblement ses vacances chez lui dans la famille à Ballou, a été victime des coupeurs de route dans les environs de son village.

Il pose à nouveau la lancinante question de l’insécurité dans nos régions périphériques ; en particulier pour les zones orientale et septentrionale qui sont des points de jonction entre le Sénégal, le Mali et la Mauritanie. Les populations vivent dans une psychose permanente d’insécurité caractérisée par les pertes en vie humaine, des dommages corporels ou matériels ainsi que des vols récurrents de bétail. C’est pourquoi notre mouvement, le MET, a placé la problématique de la sécurité au cœur de ses préoccupations.

A ce titre, nous invitons les puissances publiques, particulièrement le ministre en charge de la sécurité intérieure, à prendre les mesures adéquates à la dimension de la menace qui pèse sur les populations. Au passage, nous félicitons nos forces de sécurité basées à Bakel qui, grâce à leur professionnalisme et méthode, sont parvenues à mettre la main sur trois braqueurs.

Enfin, en ces circonstances douloureuses, le MET condamne avec la plus grande fermeté cet acte odieux et injustifié, et adresse ses sincères condoléances au maire de Ballou, au chef de village et aux familles éplorées ainsi que ses vœux de prompt rétablissement aux blessés.

Le Mouvement pour l’Émergence de nos Terroirs / Le Secrétariat Général / Lassana Koita

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s