Actualité Internationale Société

Barack Obama cite Nelson Mandela pour condamner les violences à Charlottesville

« Personne ne naît en haïssant une autre personne à cause de la couleur de sa peau, ou de ses origines, ou de sa religion ». Cest par ces propos de feu Nelson Mandela que l’ancien président américain Barack Obama a exprimé son regret quant au drame de charlotteville.

Barack Obama, qui n’avait pourtant jamais vraiment pris position face à recrudescence des actes de barbarie des suprematistes blancs, a remonté sa côte en réagissant sur Twitter. Pourtant, les propos même sages de Madiba ne suffisent pas à condamner les auteurs de ces exactions. Le président Trump, ainsi que d’autres personnalités politiques,  également exprimé son mécontentement mais pour l’heure, aucune sanction n’a été prononcée. Le chef d’État étant actuellement en congés, le monde attend la suite avec vigilance et indignation.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s