Bakel ,un département oublié! 

À l’autre bout du pays, Bakel un département aux potentialités énormes et inexploitées mais oublié. 

(Route désastreuse  qui se situe entre Kounghany et Bema) non loin de Bakel. 

Le plan Sénégal émergent est une chimère dans le département de Bakel. Cette partie du pays souffre et continue de souffrir . Etre silencieux face à cette injustice serait une insulte à la mémoire de notre cher département. Si nos députés sont incapables de porter la parole du peuple à l’hémicycle et si les cadres de cette localité peinent à faire entendre la voix de la population auprès du Président de la république.

Nous en tant que fils de cette localité nous le feront via tous les moyens légaux pour faire entendre les maux dont nous souffrons, des indépendances à nos jours. La politique de deux poids deux mesures doit cesser . On nous parle de Sénégal  émergent ce qui est à saluer mais voici une image qui parle d’elle même, de cet autre Sénégal sombrant dans la pauvreté.

La saison des pluies apporte d’énormes problèmes et d’inquiétudes aux populations de cette zone. Notre principal préoccupation demeure un manque criard d’infrastructures , routières, sanitaires…bref tous les secteurs de l’économie sombrent dans un état chaotique. 

La mobilité devient limiter et l’économie au ralenti, hors si Bakel bénéficiait d’infrastructures au même titre que les autres localités on aurait un pôle urbain développé pouvant retenir la jeunesse de migrer vers d’autres horizons .

On nous fait croire à des programmes spéciaux pour sortir le département de cette léthargie . Mais en réalité la plupart des réalisations dans cette partie du pays sont l’oeuvre de sa diaspora . Certes l’État a fait des efforts dans cette zone .

Cependant notre développement passe par la réalisation de routes bitumées pouvant faciliter la mobilité entre les principaux villes telles que ( kidira-Ballou-Arroundoun-Golmy-Kounghany -Bakel-Tuabou-Diawara- Dembacané…), l’accès à l’eau potable, aux services sanitaires et rapprocher les institutions des populations  ( un étudiant qui a besoin d’un casier judiciaire doit rallier Bakel- Tamba environs 250 km) . Nos malades doivent souvent travers la même route cauchemardesque pour se faire soigner à Tambacounda où ailleurs .

Bakel un département plus vastes que la région de Thies, mérite bien un traitement spécial… un département qui contribue énormément à l’économie du Sénégal alors qu’en retours il reste au marge des politiques de développement du pays des indépendances à nos jours. 
Nous appelons sont excellence monsieur le président de la république à agir d’urgence pour corriger cette injustice dont le département de Bakel souffre…

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s